Stabilisateur : Avis et comparatif des meilleures ventes

Si vous êtes à la recherche d’un stabilisateur pour appareil photo, caméscope, caméra d’action ou téléphone intelligent, n’hésitez pas à lire notre guide d’achat qui contient plus d’informations sur les différents produits actuellement sur le marché. En plus du guide, vous trouverez également une revue de huit produits différents qui, grâce à leur excellent rapport qualité-prix, sont parmi les plus populaires sur le marché. Les modèles les plus populaires sont le Hohem iSteady PRO 2, un stabilisateur de caméra d’action particulièrement apprécié des randonneurs en raison de sa longue durée de vie de la batterie, et le Neewer DSLR Rig, un modèle de caméra SLR léger et extrêmement facile à utiliser.

Comparatif Stabilisateur : Les meilleurs promos de la semaine

Meilleurs stabilisateurs – rang 2020

Nous examinerons plus en détail ci-dessous les huit stabilisateurs les plus populaires actuellement en demande sur le marché, y compris certains modèles qui ont l’avantage d’être disponibles à bas prix.

Avis Stabilisateur : Le test de la meilleure vente

Hohem isteady pro 2 joint à cardan 3 axes portatif

Hohem iSteady Pro 2 3-Axis Handheld Gimbal, Protection contre les éclaboussures d'eau et conception en biseau, stabilisateur caméra d'action DJi OSMO, Gopro Hero 7/6/5/4/3, Sony RXO, SJCAM, caméra YI
  • 【Design Conception à angles biseautés et à l'épreuve des éclaboussures】 Résistance aux éclaboussures d'eau IPX4, résistante aux éclaboussures de toutes directions, et conception à angle biseauté à 30 ° pour une prise de vue et un cadrage dégagés. Le moteur de panoramique peut pivoter à 360 ° pour créer un effet de démarrage incroyable.
  • 【Bouton Trigger / Mode Sport, Transition rapide 】(!!! Remarque: s'il n'y a pas de caméra / téléphone portable sur le Axis Gimbal Handheld, ne l'allumez pas, cela pourrait endommager nos produits.)Le mode sport mis à jour permet au moteur d'augmenter la puissance et de réagir rapidement en fonction du mouvement correspondant. Sa vitesse de suivi rapide permet de capturer le meilleur mouvement et de créer des effets de transition sans post-production.
  • 【Entièrement nouvelle application "Hohem Gimbal"】 Avec l'appli Hohem Gimbal, vous pouvez créer des vidéos de haute qualité avec iSteady Pro 2. Fonctions telles que la télécommande, le mode de commutation, le temps qui passe, les spécifications personnelles. Configuration, calibrage sur 6 côtés et mise à niveau du micrologiciel en ligne.
  • 【Compatibilité parfaite】(!!!pas Compatibilite GOPRO 8 ) iSteady Pro 2 fonctionne avec une caméra d'action DJI OSMO, GoPro Hero 7/6/5/4/3, YI, SJCAM et d'autres caméras d'action ayant des dimensions similaires. Connectez-vous avec nous pour profiter de 3 ans de garantie gratuitement. REMARQUES IMPORTANTES: NE PAS allumer le cardan sans une caméra d'action montée.
  • 【12 heures de travail】 Hohem iSteady Pro 2 peut fonctionner pendant 12 heures consécutives. L'indicateur de batterie intégré de 4000 mAh vous indique combien d'alimentation reste. Le stabilisateur est configuré avec Micro USB / Type C pour la caméra d'action, ce qui permet également d'alimenter d'autres périphériques sous forme de réserve.

Le iSteady PRO 2 est produit par la société Hohem, spécialisée dans les accessoires vidéo et caméra, et selon les acheteurs, c’est l’un des meilleurs stabilisateurs de 2020 parmi les modèles spécifiques pour les caméras d’action. C’est en fait un stabilisateur GoPro compatible avec les modèles du même nom de 3 à 7, le Dji Osmo Action, la série RX0 de Sony, et les caméras d’action produites par les sociétés Yi et SjCam. Il est réalisé avec des matériaux composites à hautes performances, caractérisés par un excellent degré de résistance, est étanche et intègre un système de stabilisation à la Cardan à trois axes, est équipé de moteurs et est facilement gérable aussi bien par le tableau de bord que par la Cardan App Hohem qui, malgré les bonnes caractéristiques offertes, doit cependant être améliorée en termes de stabilité. L’autonomie de la batterie, qui peut atteindre 12 heures de fonctionnement continu, est particulièrement appréciée. ProQuality : Fabriqué en matériaux composites spéciaux, ce qui garantit des performances élevées en termes de résistance aux chocs et aux éclaboussures. Batterie : L’autonomie de la batterie intégrée est remarquable et atteint 12 heures de fonctionnement continu. Compatibilité : Non seulement il permet de monter les cames d’actionnement indiquées dans la description, mais il est adapté à tous les modèles produits par d’autres sociétés et qui sont équipés de dimensions similaires. ControApp : Celui du management n’est malheureusement pas très stable, mais comme le firmware peut être facilement et constamment mis à jour, il est sujet à des améliorations. Vous trouverez ici les meilleurs projecteurs du marché.

Stabilisateur : Les 3 meilleurs du jour

Stabilisateur pour appareil d’épaule portable dslr neewer

Neewer Portable Système De Cinéaste Avec Caméra Monture Curseur Epaulière D'épaules En Caoutchouc Souple Poignée Double-main Pour Appareil Photo Vidéo Caméscope DV (Rouge)
  • Le système de Film tournage DSLR pratique et économique comprend: (1) Epaulière d'Epaule + (1) Système de barre de rail 15 mm + (1) double Poignée à main
  • Léger et portable pour la création de films mobiles, Capturant de vidéos lisse et stables
  • Système de barre de rail durable pour tenir votre caméra et permet le montage d'un trépied avec un filetage de 1/4"ou 3/8" (diamètre de la barre de rail 15mm, distance centrale 60mm)
  • Epaulière d'epaule avec un tampon en caoutchouc souple soulage la pression sur votre épaule et aide à la stabilisation
  • Conception personnalisée pour ajouter/remplacer les composants afin de répondre à vos besoins personnels de tournage en occasions spécialisées

Le DSLR Rig produit par Neewer est, comme son nom l’indique, un stabilisateur de reflex, conçu pour être utilisé avec des appareils photo DSLR et des caméscopes standard, aussi bien des modèles d’entrée de gamme que des modèles avancés et professionnels. Le stabilisateur Neewer, de son côté, a l’avantage d’être un modèle simple et bon marché, sans moteur, léger et portable, idéal surtout comme support pour donner de la stabilité à la prise de vue vidéo en mouvement, afin d’obtenir des films fluides où la mise au point est maintenue de façon constante.Il est constitué d’un châssis tubulaire en alliage d’aluminium, avec des supports en aluminium, en acier inoxydable et en caoutchouc ; les poignées sont également en aluminium, en acier et en caoutchouc, et le support d’épaule est équipé d’un rembourrage en caoutchouc confortable, de manière à offrir un confort maximum même lors de l’utilisation d’équipements particulièrement lourds. ProEconomique : Le prix est très abordable même pour les économes les plus exigeants, et cet aspect a contribué de manière significative au succès de ce stabilisateur pour les appareils photo reflex et les caméscopes.Extensible : L’avantage supplémentaire du Neewer est qu’il est préparé pour le montage d’accessoires supplémentaires selon les normes internationales, en particulier les systèmes de rails avec un tube de 15 mm et un empattement de 60 mm.Confort d’utilisation : Le stabilisateur Neewer est équipé d’un rembourrage confortable pour le support d’épaule, et peut également être utilisé sans problème par les gauchers et les droitiers. Comptoir non professionnel : Malgré sa nature modulaire et extensible, il reste un stabilisateur économique, il n’est donc pas recommandé pour un usage professionnel.

Dji osmo mobile 2 gimbal 3-axis pour smartphone et iphone

Promo 28%
DJI Osmo Mobile 2 Handheld Gimbal - Stabilisateur pour Smartphone et iPhone, Filmer en Mouvements, Fonctions Intelligentes, Effet Cinématographiques, Excellente Prise en Main
  • Déplacements souples : conçu pour filmer en déplacement. Sélectionnez simplement votre sujet et activetrack vous suivra, en utilisant des capteurs intégrés et un moteur brushless
  • Time in motion : transformez les situations quotidiennes en moments incroyables avec timelapse. Éclosion defleurs et nuages roulants, en enregistrant tous leurs mouvements dans un plan stable
  • Zoom : pour les aspirants cinéastes, un nouveau curseur dezoom intégré vous permet d'utiliser complètement la caméra de votre smartphone à partir dela poignée avec un zoom plus fluide
  • Panaroma : les aventures nous permettent dedécouvrir des paysages à couper le souffle et une architecture époustouflante. Revivez ces moments avec des panoramas haute définition
  • Streaming : avec jusqu'à 15 heures d'autonomie, l'Osmo mobile 2 peut également charger votre Smartphone pour des heures destreaming, facilement transportable

Parmi les modèles les plus vendus se distingue également l’excellent stabilisateur de smartphone produit par la société Dji, connue surtout pour ses bourdons professionnels. Si on la compare à celle de Hohem, examinée précédemment, l’Osmo Mobile 2 est presque identique du point de vue de la structure et du design, mais au lieu d’être préparée pour être utilisée avec des caméras d’action, il s’agit d’un modèle spécifique compatible avec les iPhones et les smartphones Android. Celle-ci aussi est motorisée, en effet, et est équipée d’une application de gestion avec fonction Active Tracking, pour garder le téléphone toujours orienté vers soi en marchant. Le seul défaut est représenté par la compatibilité de l’application, qui est parfaite avec les iPhones mais avec les smartphones Android, elle est lente à se mettre au point et ne permet pas de faire des vidéos de qualité supérieure au 720p. ProGimbal : La société chinoise Dji est surtout connue pour ses drones professionnels et l’efficacité du système de stabilisation à la Cardan monté sur ceux-ci. L’Osmo Mobile 2 dispose également du même système.Idéal pour iPhone : L’application offre les meilleures performances avec le système iOS, en effet, les acheteurs le considèrent comme le meilleur stabilisateur pour ceux qui possèdent un iPhone, quel que soit le modèle.Facile à utiliser : Toutes les fonctionnalités de l’appareil photo du smartphone peuvent être gérées directement depuis le panneau de contrôle du stabilisateur, ce qui le rend extrêmement intuitif. Contre-compatibilité Android : Malheureusement, l’application souffre de certaines limitations lorsqu’elle est connectée à un smartphone avec l’OS de Google ; la mise au point et la qualité vidéo en souffrent le plus.

Guide d’achat d’un bon stabilisateur

Canon : le pionnier des stabilisateurs intégrés

La société japonaise Canon, entre autres avantages, a été la première au monde à introduire un objectif avec stabilisateur d’image intégré en 1995, et depuis lors, tous les autres fabricants de l’industrie ont travaillé dur pour combler l’écart et équiper leurs appareils photo et caméscopes avec des systèmes similaires.Bien que la plupart des objectifs et des équipements photo-vidéo soient maintenant dotés de systèmes de stabilisation intégrés, ceux-ci n’offrent pas toujours une efficacité maximale à cet égard, surtout lorsqu’il s’agit d’équipements d’entrée de gamme ; mais quel stabilisateur acheter pour augmenter la qualité de l’image ? Pour comprendre comment choisir un bon stabilisateur, vous devez d’abord considérer le type d’équipement dont vous disposez et le type d’utilisation. Les besoins professionnels sont en fait très différents des besoins des amateurs, et ils se reflètent en grande partie dans le montant d’argent à dépenser.

Un stabilisateur pour chaque besoin

Les stabilisateurs conçus pour un usage professionnel sont extrêmement efficaces, car ils sont tous basés sur un fonctionnement mécanique au moyen de suspensions à cardan et de gyroscopes, mais ils sont également très chers et, selon le modèle, leur prix peut varier de 300-400 à 3.500 euros et plus. Un exemple de stabilisateur professionnel coûteux est le fameux Steadicam, utilisé par les cameramen professionnels, mais il existe aussi des modèles spécifiques à utiliser avec des appareils photo reflex, ou préparés pour être accrochés à des drones professionnels pour la photographie et la prise de vue aérienne. Les modèles les plus vendus, cependant, se trouvent presque toujours dans la gamme basse-moyenne, qui regroupe les utilisateurs composés d’amateurs et d’amateurs, ces derniers étant à la fois débutants et experts. Les prix, dans ce cas, peuvent varier de 15 euros jusqu’à 200-250 euros, selon le modèle et le type d’équipement pour lequel il est conçu, les stabilisateurs sur le marché, en fait, diffèrent non seulement en prix et en qualité, mais aussi pour le type. Certains stabilisateurs professionnels, par exemple, donc des produits haut de gamme en termes de matériaux de fabrication, d’assemblage et d’efficacité, ne sont disponibles à bas prix que parce qu’ils sont conçus pour servir de support exclusif à certains appareils, comme les caméras d’action ou les téléphones intelligents.

Pour les appareils photo, les caméscopes et autres équipements

Le dernier critère à adopter, pour l’achat d’un stabilisateur, concerne précisément le type d’équipement pour lequel il doit être fonctionnel. Pour les petits appareils, tels que les caméras d’action, les smartphones, les appareils photo et les caméscopes compacts, il existe des stabilisateurs spéciaux dans toutes les gammes de prix, de 15 à 350 euros ; comme dans le cas du stabilisateur Dji Ronin par exemple, la qualité et la performance professionnelle. Les stabilisateurs de ce type sont également, vu leur taille compacte, équipés d’une suspension cardanique avec un mouvement limité à 3 axes canoniques. Les propriétaires d’appareils photo reflex et de caméscopes, même semi-professionnels, devraient plutôt opter pour des stabilisateurs d’épaule, qui sont plus grands mais plus sûrs pour manipuler des équipements plus lourds et plus complexes. Pour cette raison, ils montent également des cardans qui, selon le modèle choisi, peuvent se déplacer sur 4, 5 et même 6 axes, afin d’améliorer encore l’efficacité et de maintenir le cadre stable en toutes circonstances.

A quoi sert le stabilisateur dans la lentille ?

Le stabilisateur d’image intégré dans les objectifs interchangeables des reflex numériques est utilisé pour compenser les tremblements de la main ou les mouvements du corps lors de la prise de vue ou de la prise de vue sans trépied. Son but est précisément de stabiliser le cadrage, de réduire le flou, d’augmenter l’efficacité de l’autofocus et d’améliorer la netteté des images obtenues. Les performances du stabilisateur interne de l’objectif peuvent cependant être plus ou moins limitées dans certains cas et circonstances. Les stabilisateurs optiques sont mécaniques, donc ils fonctionnent au moyen d’un ou plusieurs gyroscopes qui permettent aux objectifs de contrebalancer les mouvements du photographe ou de l’opérateur vidéo, selon le cas, qu’ils soient involontaires ou dictés par la nécessité de suivre le sujet encadré, s’il est en mouvement. Les stabilisateurs optiques sont donc, par nature, des systèmes assez complexes et ont une incidence considérable sur le prix de l’objectif dans lequel ils sont installés. Les stabilisateurs numériques, en revanche, sont plus simples sur le plan technologique, car il s’agit de processeurs qui utilisent un logiciel de traitement d’image spécifique ; compte tenu de l’absence de pièces mécaniques complexes, ils sont donc moins chers à fabriquer et n’augmentent pas le prix de l’équipement sur lequel ils sont montés. Par rapport aux stabilisateurs optiques, cependant, les stabilisateurs numériques sont moins précis et aussi moins efficaces. Bien qu’il n’existe que deux types de systèmes de stabilisation, chaque fabricant a tendance à donner une nomenclature spécifique à son système. Panasonic, par exemple, utilise les initiales Mega OIS et Advanced OIS, les objectifs Pentax ont la réduction du tremblement ou SR tandis que Nikon a la réduction des vibrations ou VR, Canon utilise IS qui signifie Image Stabilizer, tandis que les objectifs Sony Alpha ont le Super SteadyShot.La présence de ces nombreux acronymes et définitions ne doit pas être trompeuse, car elle a pour seul but de personnaliser autant que possible l’objectif ou l’appareil photo sur lequel ils sont montés, de manière à le rendre plus facilement reconnaissable et associé au fabricant spécifique. En réalité, au contraire, le stabilisateur intégré est soit numérique, comme cela arrive surtout pour les appareils et les objectifs d’entrée de gamme et de gamme avancée, soit optique comme un reflex et dans les objectifs professionnels, et son principe de fonctionnement ne change pas.

Quand utiliser le stabilisateur d’image ?

Le stabilisateur d’image doit être utilisé surtout lors de la prise de vue de vidéos en mouvement, ou lors de la prise de vue de photos avec un temps d’exposition élevé. Ces deux circonstances sont en effet celles où les vibrations et les mouvements peuvent affecter le résultat obtenu ; sans système de stabilisation, dans ces cas, les images seraient plus ou moins floues selon l’intensité des mouvements. En outre, les séquences vidéo non stabilisées, en plus d’être extrêmement gênantes pendant le visionnage, empêchent également une mise au point automatique correcte et obligent le capteur concerné à recalibrer continuellement les points de mise au point, avec toutes les conséquences et implications du cas. Dans certains objectifs et appareils photo, le stabilisateur fonctionne en continu, tandis que dans d’autres, il peut être désactivé ; cette dernière option est très utile lors de l’utilisation du trépied, qui rend le cadrage stable et permet de se passer du stabilisateur.

Comment fonctionne un stabilisateur

Le principe de fonctionnement d’un stabilisateur varie en fonction de son type et de son installation. Tout d’abord, les systèmes de stabilisation doivent être divisés en deux catégories principales : optique et numérique, puis il faut faire une autre division entre les stabilisateurs internes, qui sont intégrés directement dans les caméras, les caméscopes et les objectifs, et les stabilisateurs externes, qui doivent être physiquement reliés à l’équipement.

La version optique

Le système de stabilisation optique est plus coûteux que le système numérique car il se caractérise par un degré de précision et d’efficacité plus élevé ; son fonctionnement, en effet, est basé sur le principe mécanique du gyroscope, un dispositif physique rotatif qui utilise la loi de conservation du moment angulaire pour maintenir son axe de rotation orienté dans une direction fixe. Si le stabilisateur optique est de type intégré, alors le gyroscope est monté soit sur une des lentilles de l’objectif, dans ce cas celui qui corrige l’axe optique de l’image, soit directement dans le groupe de capteurs de la caméra ou de la caméra vidéo. Si au contraire le stabilisateur optique est de type externe, alors les gyroscopes sont montés en correspondance ou à l’intérieur des nœuds de jonction, comme dans le cas du fameux système Gimbal. Les stabilisateurs externes sont des cadres de taille et de complexité variables selon le type et la gamme économique, ces cadres sont généralement conçus pour supporter une plate-forme sur laquelle est fixé l’équipement photo ou vidéo. La plate-forme est reliée au cadre stabilisateur par les articulations contenant la suspension à cardan, grâce à laquelle l’équipement monté sur la plate-forme peut maintenir une position et une orientation fixes même lorsque l’opérateur est en mouvement rapide. Un exemple classique de stabilisateur externe est le Steadicam, produit par la société homonyme et principalement utilisé par les cameramen professionnels ; cependant, il existe de nombreux autres modèles compatibles avec les caméscopes, les appareils photo et les smartphones, et destinés aux utilisateurs professionnels et amateurs.

Quand la technologie entre en jeu

Les systèmes de stabilisation numérique, par contre, sont des processeurs avec un logiciel dédié au traitement de l’image visant principalement à réduire les vibrations ; comme les gyroscopes sont remplacés par un programme, les performances en termes de précision et d’efficacité ne sont pas comparables à celles des stabilisateurs optiques, par contre ils sont bon marché et trouvent une large application dans les objectifs, les caméras et les caméscopes d’entrée de gamme.